• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Grand-maman et sexy, j’y ai droit

Grand-maman et sexy, j’y ai droit - Margaret Marlow

On a toujours en tête qu’une grand-maman doit porter les cheveux blancs, le chignon et des robes toujours très longues. Moi, je suis une jeune grand-mère sportive, célibataire et j’ai bien l’intention d’en profiter.

De nos jours, nous ne sommes plus obligés de nous retrouver dans une case en particulier en fonction de notre âge. Les femmes sont encore des canons de beauté aux États-Unis dans la cinquantaine. Pensez à Jennifer Anniston, encore au top, qui s’y rapproche très rapidement. J’ai la cinquantaine bien sonnée et on m’en donne souvent un bon 5 à 10 ans de moins.

L’aire où il fallait avoir nécessairement 25 ans pour être belle, c’est du passé. Mais il est certain que pour y arriver, il faut prendre soin de soi: bien manger, bien bouger, s’hydrater. Je vais voir une ostéopathe, une massothérapeute, un acuponcteur. Je fais de la course, du yoga et parfois même, du Pilates.

Mon travail à temps plein est de prendre soin de moi. Sachez par contre que prendre soin de soi, c’est loin d’être égocentrique. Au contraire, ça nous permet d’être bien avec les autres: d’avoir de l’énergie, du plaisir et de la créativité pour passer du temps avec eux.

Je m’offre aussi des soins pour prendre soin de ma peau et de mes varices. Les varices au laser ont d’ailleurs énormément changé ma vie. Ce processus m’aura permis de porter de nouveau des jupes et le legging trois quarts, pour mes classes de yoga.

J’ai décidé que j’avais le droit d’être bien, belle et sexy et que c’était loin d’être une question d’âge, mais bien de perspective. Qu’il importe de vivre sa vie comme on l’entend et d’avoir confiance en ses propres moyens.

Une grande partie de ma vie, j’ai donné pas mal tout mon temps et mon énergie à ma famille. À l’époque, je suis entrée dans un rôle en oubliant un peu que c’était moi au centre du projet. Dorénavant, je suis encore très présente avec mes enfants, mais, je m’offre, avec beaucoup de plaisir des moments à moi de moi.

Et tous les matins quand je me lève, je suis heureuse d’être la femme que je suis.

 

The author:

author

Margaret Marlow est une blogueuse montréalaise née le 8 janvier 1954. Son premier blog fut publié au début des années 2000, créa un buzz et attira plusieurs milliers de lecteurs. Son expérience, mais aussi sa polyvalence ont intrigué les blogueurs et journalistes web. Aujourd'hui, elle est invitée à bloguer sur divers sujets partout sur la toile.