• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un endroit calme et reposant

Un endroit calme et reposant - Margaret Marlow

Lorsque je suis dans mon jardin, en été, à arroser, c’est un moment de plénitude qui n’a pas de prix. L’eau donne une bonne odeur à la terre et la fragrance des feuilles des plantes et de leurs fleurs se répand dans l’air. Avec la chaleur du soleil qui arrive, des courants de vents chands soufflent parfois et je déguste ce moment comme je le ferais d’un gâteau au chocolat. Le calme règne alors et je ne pense plus à rien. Je laisse mes pensées vadrouiller sur la couleur des fleurs, sur le moment présent. J’inspecte, pendant ce temps, l’état de mes plantes. Si je trouve une chenille qui s’apprête à dévorer la feuille d’un lys pour son déjeuner, je la prends délicatement et je la pose dans la friche que j’ai laissée sur mon terrain.

Tout au bout de mon jardin, je ne tonds presque jamais, sauf un grand rectangle où j’ai installé un salon de jardin avec un grand parasol. J’aime bien m’y réfugier ou proposer à mes petits-enfants, quand je les ai, de venir prendre le repas dans cet endroit aménagé pour se reposer. Je pense à installer une balançoire, et peut-être aussi que je mettrai un pommier pour qu’il me fasse de l’ombre en été. Même le soir, je profite d’instants de bonheur, avec mon conjoint, et nous regardons les étoiles en essayant de voir les constellations dessinées dans la voûte étoilée. J’ai même trouvé, pour notre terrasse, devant notre maison, un canapé qui fait partie d’une tonnelle en fer.

C’est dans une jolie boutique que j’ai vu cet accessoire de jardin. Je vais de temps à autres, voir mon amie qui travaille dans un bureau de l'ordre des CPA à Montréal, et qui est vraiment une personne extraordinaire, dont je ne peux plus me passer. J’ai vu un magasin avec du mobilier pour l’extérieur qui montrait, en vitrine, le modèle de tonnelle que j’ai pris. Mon époux a été surpris que je prenne un tel objet, car je ne lui en avais jamais parlé. Cet achat impulsif fut une bonne acquisition, car la tonnelle est de bonne qualité. Après avoir terminé mon arrosage, je m’assoie, avec un thé, sous la structure de fer, bien assise sur le banc. Les rosiers qui grimpent dessus sont fleuris pendant toute la belle saison. Parfois, mon chat vient me rejoindre et il se pose sur mes genoux, tout en ronronnant. Après ces instants de sérénité, je peux commencer ma journée de bonne humeur.

 

The author:

author

Margaret Marlow est une blogueuse montréalaise née le 8 janvier 1954. Son premier blog fut publié au début des années 2000, créa un buzz et attira plusieurs milliers de lecteurs. Son expérience, mais aussi sa polyvalence ont intrigué les blogueurs et journalistes web. Aujourd'hui, elle est invitée à bloguer sur divers sujets partout sur la toile.