• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un petit bilan de circonstance

Un petit bilan de circonstance - Margaret Marlow

Cela fait une trentaine d’années que nous sommes mariés. Mon mari a pris quelques rides, et approches de la soixantaine, tandis que moi, fidèle à moi-même, je suis toujours une femme avide de bien-être, soucieuse de mon physique et de ma santé. Notre plus jeune passe son bac cette année, et je dois me faire à l’idée que lui aussi va partir et quitter le foyer de ses parents pour de bon. Alors, il me fallait faire un point, un bilan de ce que j’ai réussi et ce que je devrai encore faire. Je dois me positionner par rapport aux objectifs que je me suis fixés avant mon mariage. Entre Philipe et moi, tout va pour le mieux. J’ai toujours été attentionnée à son égard, et aussi une femme qui bien s’occupe de la maison. Il n’a donc pas à se plaindre. Je lui ai aussi donné trois beaux enfants, dont l’aîné vient de se marier, alors que le second termine sa quatrième année en droit. Avec l’économie qu’on a faite, on a aussi réussi à avoir notre propre maison à la campagne. Et sans doute que par ma présence, mon mari a eu sa promotion au travail. Car, il est vrai que je n’ai jamais cessé de le soutenir, malgré les petites tensions qu’il avait eues au travail auparavant. Sur ce point, on peut donc dire que j’ai fait un sans-faute jusqu’à maintenant. Le truc, c’est de garder la cadence, surtout qu’on sera maintenant seul, mon mari et moi, à la maison à partir de l’année prochaine, sans enfants. Donc, à l’approche de cette nouvelle situation, je dois me fixer de nouveaux objectifs. Pour ce qui est de ma personne. En me regardant sur un miroir, j’ai aperçu quelques rides au niveau de mes tempes, qui à mon âge, ne devraient pas encore être là. J’ai aussi vu quelques mèches grisonnées. Ces aspects de mon physique m’ont fait penser que je me faisais vieille. Mais non, je ne vais pas me laisser aller. Je vais faire une injection de juvederm montreal dès samedi, et je vais aussi passer par un salon de coiffure pour me teindre les cheveux. Bref, concernant la famille, mes objectifs sont tous presque atteints. Il ne me reste qu’à assurer l’appui de mon benjamin durant sa période à l’université, et d’être à leurs côtés pour leurs mariages. Côté cœur, on vit encore le parfait amour mon mari et moi. Mais c’est surtout par rapport à mon physique que je dois faire attention. Donc, je vais éviter le stress dès aujourd’hui, afin de limiter l’apparition des rides et des cheveux gris.

 

The author:

author

Margaret Marlow est une blogueuse montréalaise née le 8 janvier 1954. Son premier blog fut publié au début des années 2000, créa un buzz et attira plusieurs milliers de lecteurs. Son expérience, mais aussi sa polyvalence ont intrigué les blogueurs et journalistes web. Aujourd'hui, elle est invitée à bloguer sur divers sujets partout sur la toile.